L'hiver dans les Montagnes du Jura

Un réveillon 100% montagnon

Publié le 10 décembre 2018 par Manon NEVERS

Des quenelles sauces Nantua, une poularde de Bresse aux Morilles ou encore un plateau de fromages régional… Apportez toutes les saveurs des Montagnes du Jura à votre table de réveillon !

Des gougères à la Saucisse de Morteau et au comté en apéritif :

Découvrez une recette 100% Montagnes du Jura pour votre apéritif de réveillon de Noël. Des gougères à la saucisse de Morteau et au Comté. 2 spécialités de notre terroir et une recette simple et rapide à cuisiner.

Découvrez la recette en cliquant ici.

Des quenelles sauce Nantua en entrée :

Incontournable recette issue du sud du massif, les quenelles sauce Nantua utilise ses ressources locales. Les brochets pour faire les quenelles et les écrevisses à pattes rouges pour faire la sauce. Mélange subtil et savoureux, il sera parfait en entrée accompagné d’un vin du bugey.

Découvrez la recette en cliquant ici.

Une poularde de Bresse au vin jaune et au comté :

A Noël, servir un repas sans volaille c’est comme séjourner en Italie sans manger de spaghettis, c’est peu problable. La volaille de Bresse se distingue par la qualité de son élevage qui se reflète dans sa chair ferme, fondante et savoureuse.

Morilles et vin jaune font un mariage parfait avec la volaille que vous pourrez servir accompagnée de pommes de terre dauphine par exemple. Un régal pour les papilles…

Découvrez la recette en cliquant ici.

 

Un plateau de fromages régional :

Arrive ensuite le traditionnel plateau de fromages et une chose est sûre c’est que dans les Montagnes du Jura il est bien garni ! Comté AOP, Bleu de Gex, Mont d’Or, Morbier ou encore cancoillotte, votre plateau de fromages devrait faire plaisir à tout le monde.

Un soufflé glacé à l’absinthe en dessert :

Finissez le repas en beauté avec un soufflé à l’absinthe. Découvrez la subtilité de celle que l’on nomme la fée verte dans les Montagnes du Jura dans ce dessert fin et raffiné.  Ce dessert se nomme également le soufflé Mitterrand car il avait été servi au président lors de sa visite officielle au palais DuPeyrou, en Suisse alors que l’absinthe était interdite en France et en Suisse. Cette anecdote avait beaucoup fait parler à l’époque…

Une bouteille de Cerdon pour trinquer :

Aussi bon en apéritif qu’au dessert ce vin du Bugey sera parfait avec son caractère demi-sec et sa dominante de fruits rouges. Le Bugey-Cerdon est une appellation d’origine protégée et est issu d’un processus unique en France.

Santé !

Close

En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l’utilisation des cookies pour disposer d’offres adaptées à vos centres d’intérêt. Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici.